Sensei Kase

Né le 9 février 1929 au Japon, Sensei Kase fut élève de Gichin Funakoshi, fondateur du Shotokan, puis de son fils Yoshitaka Funakoshi.

De la fin de la seconde guerre mondiale aux années 60, il s'entraîne au Japon aux côtés des plus grands maîtres du karaté-do. Membre de la J.K.A. (Japan Karate Association), une de ses missions fut de former les instructeurs et parmi eux : les senseis Enoeda, Ochi, Shirai ...

A partir de 1964, il est chargé de propager le karaté-do à travers le monde et enseigne aux Etats-Unis, en Afrique du Sud, Allemagne, Italie, Hollande.

Il arrive en France en 1967 et démontre rapidement que son karaté-do est très supérieur à ce qui se pratique alors dans notre pays. Pendant plusieurs années, il forme tous les grands noms du karaté-do français dont Henri Plée qui dira de Sensei Kase : "Quand on voyait Taiji Kase en action, on l'admirait et on le respectait car il allait directement à l'essentiel, la technique n'était pour lui qu'un moyen, ce qui importait, c'était le résultat".

Sensei Kase dominait tous les aspects du karaté-do, techniques de jambes particulièrement étonnantes et de main ouverte, déplacements rapides et précis, postures ... D'après ceux qui ont eu le privilège de le côtoyer, ce qui était le plus marquant chez Sensei Kase, c'était son efficacité et sa manière de transmettre les aspects les plus subtils du budô et du karaté-do en particulier.

Au-delà de l'admiration qu'il suscitait par sa maîtrise technique, Sensei Kase était très aimé car il avait une grande personnalité et faisait preuve de beaucoup de modestie. Il était un exemple d'harmonie du corps et de l'esprit dont tout son être irradiait. Sensei Kase nous a quitté le 24 novembre 2004.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now
Sensei-Kase-1964.jpg